Histoire de L’ESJ Paris Grand Lille

Plus ancienne école de journalisme, l’ESJ Paris aborde une nouvelle étape en 2015 avec le lancement de l’ESJ Paris – Grand Lille.

Histoire de l’ESJ Paris

L’ESJ Paris, plus vieille école de journalisme en France, fut créée en 1899 dans le contexte de l’affaire Dreyfus. sur l’idée de Dick May, journaliste et romancière.

Bien que réclamée par les universitaires et les intellectuels, la création d’une école de journalisme en France se heurte, à la fin du 19ème siècle, aux positions des patrons de presse notamment. Il faudra attendre 1924 pour que les milieux catholiques et cléricaux nationaux poussent à la mise en place de l’ESJ Lille. La deuxième vie des écoles de journalisme commencera à la Libération avec l’ouverture du CFJ, forçant toutes les autres à s’aligner sur ce qui reste aujourd’hui, primum inter pares, une référence.

Première école de journalisme au plan historique, l’ESJ Paris l’est aussi par son ouverture aux réalités sociales et humaines, et le nombre de ses anciens élèves. Elle reste aussi aujourd’hui une des rares écoles de journalisme privées et indépendantes, sans aucune aide de l’Etat ; une des exceptions parmi les plus de 90 formations au journalisme recensées en France en 2011.

Laïque, internationale, intellectuelle, sociale et républicaine, l’ESJ Paris rencontre dès sa création un succès, aussi bien auprès d’étudiants se destinant à une carrière de journaliste, mais aussi auprès de candidats visant des fonctions administratives ou politiques (le diplôme propre de journalisme ne sera mis en place qu’en 1910).

L’ESJ Paris « paiera » son indépendance face à l’Université, face aux groupes de presse, puis face aux syndicats patronaux, puis de journalistes puisqu’elle ne parviendra pas à obtenir une quelconque « reconnaissance » de ceux-ci depuis 1935 ! Sans conséquences sur la vie de l’école, reconnue par les autres. C’est pour contrer « l’idéologie » supposée de l’ESJ Paris que la Conférence des Evêques de France va pousser les milieux catholiques lillois à créer l’ESJ Lille en 1924.

L’ESJ Paris est distinguée avec d’autres grands établissements, aux côtés des Instituts de Sciences Politiques et des principales écoles de journalisme (ESJ-Lille, CFJ) par décret du Premier Ministre en 1995 lui accordant la possibilité de délivrer un Diplôme de Formation Supérieure en Journalisme (DFSJ, niveau maitrise). Le DFSJ devient par la suite le « Titre » de 3ème année est certifié/homologué par l’Etat au niveau II inscrit au RNCP.

Retrouvez toute l’histoire de l’ESJ Paris

 

La Naissance de l’ESJ Paris – Grand Lille

Fort de son expertise dans les médias et le journalisme, le groupe SECOM décide de créer sa propre école de journalisme en 2015. Son lancement fait suite au constat de l’évolution des médias durant ces 40 dernières années. En effet, le rôle du journaliste est désormais primordial et possède un impact sans précédent. L’information, fondement du métier de journaliste, est sujette à différentes questions : exactitude, rapidité de l’information et pertinence des sources entre autres.

Première et seule école de journalisme implantée au sein d’un groupe de médias en France, l’ESJ Paris – Grand Lille s’appuie à la fois sur :

  • l’expertise pédagogique de l’ESJ Paris,
  • la synergie qui s’opère avec les chaînes de TV et de radio du groupe,
  • la philosophie de Socrate pour une information vraie, utile et bienveillante

Pragmatique, et non dogmatique, notre école forme des journalistes polyvalents, opérationnels, libres d’affirmer leur identité propre, et libres de toute influence liée à la puissance des médias.

En 1942, les tentatives d’entrisme de quelques intellectuels pronazis vont amener ses responsables à fermer l’école sans heurts pour ses élèves alors même qu’en ces circonstances exceptionnelles elle était encore plus ouverte à des candidats atypiques pour l’époque, femmes et étrangers.

Retrouvez plus d’informations sur notre philosophie